Manchester United

Le Manchester United Football Club est un club de football anglais de la ville de Manchester, basé réellement à Trafford , dans son stade d'Old Trafford dans le Greater Manchester. Il est fondé en 1878 sous le nom de Newton Heath et est un des membres fondateurs de la Premier League en 1992.


Débuts (1878-1945)

Le club est fondé en 1878 sous le nom de « Newton Heath LYR F.C. ». Il s'agit alors d'une équipe corporative de la compagnie ferroviaire Lancashire and Yorkshire Railway (LYR). Le club se fait un nom localement et veut grimper en ligue. Il ne sera accepté qu'à la troisième demande en 1892 mais l'apprentissage est difficile avec une descente en 1898 en deuxième division alors que Manchester City gagne son premier titre.
Après quelques années difficiles, le club gagne enfin le pouvoir financier grâce à un brasseur, John Henry Davies, pour progresser avec de nouveaux joueurs et une nouvelle direction. La décision de changer de nom est alors prise : Manchester Central est proposé ainsi que Manchester Celtic, les deux propositions furent rejetées pour le nom qui deviendra célèbre aux quatre coins du monde, en 1902 : Newton Heath devient officiellement Manchester United Football Club. De plus, le club abandonne les couleurs de Newton Heath, le vert et l'or, pour le rouge et le blanc.
Ernest Mangnall entraîne l'équipe de l'époque dont faisait partie Turnbull, Bannister, Burgess et Charlie Roberts. Dès 1908, MU obtient son premier titre de champion et gagne la Coupe d'Angleterre en 1909, en battant Bristol City 1-0. Ce fut une période faste pour les supporters qui eurent droit à un nouveau stade. Le club s'installe à Old Trafford (surnommé aujourd'hui le Théâtre des Rêves).
Les années 1920 et les années 1930 furent des décennies difficiles pour MU. Le club descend en D2 en 1922, lutte pour s'y maintenir, se stabilisant dans le ventre mou de ce championnat de D2. En 1927, c'est une mini-crise, les fans menacent de boycotter le club. Pour faire face à la crise, la possibilité de vendre le stade est même à l'étude, et la même année, l'arrivée d'un businessman James Gibson éponge la dette de 2 000£ et prend le contrôle du club..Mais le miracle sportif ne se produit pas malgré l'embauche d'un nouvel entraîneur, Scott Duncan et en 1934 le club plonge vers la D3. Dos au mur, MU affronte Millwall FC le 5 mai alors que de l'autre côté, Manchester City, le club rival de toujours se qualifie pour la finale de la Coupe d'Angleterre grâce à Matt Busby.
MU fait l'ascenseur et finit par remonter en première division en 1939, au moment où la guerre commence. Durant la guerre, Old Trafford est bombardé et se trouve en ruines.

 

 

Les années de Busby (1945-1969)

En 1945, Matt Busby arrive. Il est novateur dans sa stratégie en décidant du recrutement de nouveaux joueurs et en dirigeant les entraînements et s'entoura d'un assistant : Jimmy Murphy. Les premières années de Busby sont un succès en atteignant la place de vice-champion et la victoire en Coupe d'Angleterre en 1948, ceci grâce à des joueurs du coin : Stan Pearson, Jack Rowley, Charlie Mitten et Allenby Chilton.
Charlie Mitten part en Colombie, mais ses anciens co-équipiers gagnent le championnat en 1952. Cependant, Busby comprend que l'équipe a besoin de plus d'expérience et il opte pour la jeunesse. Cette politique prend du temps pour produire des résultats positifs, mais ils regagnent le championnat en 1956 avec une équipe où la moyenne d'âge est de 22 ans, marquant 103 buts, un record de Manchester United. Les joueurs de cette génération dorée seront surnommés les Busby Babes. Cette réussite des jeunes est symbolisée par Duncan Edwards qui fait ses débuts à 16 ans seulement. La saison suivante, 1956-57, le club gagne de nouveau le championnat, mais perd en finale de la Coupe d'Angleterre contre Aston Villa. Manchester United devient aussi le premier club anglais à participer à la coupe d'Europe des clubs champions, contre la volonté de la fédération d'Angleterre, et perd contre le Real Madrid en demi-finale. Auparavant, MU réalise son plus large score européen en battant les champions de Belgique RSC Anderlecht 10-0 à Maine Road.


 

L'année suivante, le club connaît l'une des plus grandes tragédies de son histoire. Le 6 février 1958, huit joueurs sont tués dans le crash aérien de Munich : Geoff Bent, Roger Byrne, Eddie Colman, Duncan Edwards, Mark Jones, David Pegg, Tommy Taylor et Liam Whelan - et quinze autres seront blessés : Walter Crickmer, Bert Whalley et Tom Curry, entraîneurs, sont parmi eux. Le gardien de but Harry Gregg sauve Bobby Charlton et Dennis Viollet en les traînant de la porte de l'avion, Johnny Berry survit aussi à l'accident, mais il prend sa retraite sportive à cause de ses blessures et Matt Busby passe deux mois à l'hôpital.

La même année, Manchester United joue en finale de la Coupe d'Angleterre, mais perd contre Bolton Wanderers. L'UEFA donne à Manchester United l'occasion de jouer la Coupe Européenne la saison suivante, mais la fédération anglaise refuse. MU finit vice-champion la saison suivante avec une équipe décimée par le désastre de Munich.
Busby reconstruit son équipe pendant les années 1960, recrutant de nouveaux joueurs comme Denis Law ou Pat Crerand, et en faisant confiance à de nouveaux jeunes dont le plus célèbre est George Best. MU gagne la coupe d'Angleterre en 1963, mais finit dix-neuvième du championnat. Cependant, en 1964 le club retrouve le haut du classement en atteignant le seconde place et le remporte en 1965 et 1967. MU gagne la coupe d'Europe des clubs champions en 1968, battant le SL Benfica d'Eusebio 4-1 en finale après prolongation, devenant le premier club anglais à gagner cette compétition. Cette équipe contient trois vainqueurs du ballon d'or : Bobby Charlton, Denis Law et George Best. Matt Busby prend sa retraite en 1969 et Wilf McGuinness le remplace.

 

 


Années sans championnat (1969-1986)

MU se reconstruit donc après le départ de Matt Busby et avec Wilf McGuinness en 1969-70, en finissant huitième en championnat, et après un mauvais départ en 1970-71, McGuinness est débarqué de l'équipe première et s'occupe de la réserve et Busby revient pour une pige de six mois. Les résultat s'améliorent sous Busby, mais il part durant l'été 1971. Par conséquent, MU perd certains de ses meilleurs joueurs, comme Nobby Stiles et Pat Crerand.
Jock Stein, qui avait mené Celtic à la victoire en coupe d'Europe, accepte le travail d'entraîneur à Manchester, mais il sera renvoyé et Frank O'Farrell le remplace. Cependant, comme McGuinness, O'Farrell y restera 18 mois, la seule différence entre les deux est la réaction d'O'Farrell en achetant de nouveaux joueurs, comme Martin Buchan d'Aberdeen payant £125,000. En 1972, Tommy Docherty (surnommé "the Doc") devient entraîneur et sauve MU de la rélégation cette saison-là mais ne pourra y échapper en 1974 après les départs de Best, Law et Charlton. Denis Law s'installe à Manchester City en été 1973, et marque un but qui aura pour conséquence de réléguer son ancien club MU. Les joueurs comme Lou Macari, Stuart Houston et Brian Greenhoff essaient de remplacer Best, Law et Charlton sans succès.
L'équipe remonte immédiatement avec le jeune Steve Coppell qui arrive de Tranmere Rovers et avec lui le club atteint la finale de la coupe d'Angleterre en 1976 (perdu contre Southampton FC). Le club atteint de nouveau la finale en 1977 et bat Liverpool FC. Malgré cette réussite et sa popularité auprès des fans, Docherty est renvoyé juste après la finale en raison d'une liaison avec la femme du physiothérapeute. Dave Sexton remplace Docherty en 1977 et met en place un jeu défensif, impopulaire en raison du passé du club qui prônait sous Docherty et Busby un jeu offensif. Les transferts majeurs sont Joe Jordan, Gordon McQueen, Gary Bailey et Ray Wilkins, mais MU reste dans le ventre mou du championnat et Sexton est renvoyé en 1981, bien qu'il gagne ses sept derniers matchs.
Ron Atkinson arrive au club et immédiatement bat le record des transferts britanniques en achetant Bryan Robson, qui est censé être le meilleur milieu depuis Duncan Edwards. L'équipe d'Atkinson contient aussi Jesper Olsen, Paul McGrath et Gordon Strachan et des joueurs formés au club Norman Whiteside et Mark Hughes. MU gagne la coupe d'Angleterre en 1985, après l'avoir perdu en finale en 1983, et il devient favori pour gagner la championnat en 1986 après dix victoires lors des dix premiers matches, MU ne finira que quatrième. Après un mauvais départ l'année suivante, Atkinson est renvoyé avant la fin de la saison.

  

Début de l'ère d'Alex Ferguson (1986-...)

Ferguson arrive d'Aberdeen FC pour remplacer Atkinson et mène le club à la onzième place. La saison suivante en 1988, MU finit vice-champion, avec Brian McClair qui devient le premier joueur depuis George Best à marquer 20 buts en championnat dans une saison.
Cependant, MU est à la peine les deux saisons suivantes. Alex Ferguson est sur le point d'être renvoyé en 1990 mais sera sauvé par un but de Mark Robins donnant à MU une victoire au troisième tour de la coupe d'Angleterre contre Nottingham Forest. L'équipe continue à gagner et remporte la coupe contre Crystal Palace.
Manchester gagne la Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe en 1991, battant les champions d'Espagne du FC Barcelone en finale. En manque de forme la saison suivante, le club termine à la seconde place du championnat derrière Leeds United. En 1991, le club se met en bourse pour une valeur de £47 millions. L'arrivée d'Éric Cantona en novembre 1992 redonne espoir au club, ainsi que l'expérience de Gary Pallister, Denis Irwin et Paul Ince et enfin des jeunes formés au club comme Ryan Giggs. Manchester United remporte le championnat en 1993 pour la première fois depuis 1967, et réalise le doublé coupe-championnat pour la première fois la saison suivante, aidé par son nouveau joueur Roy Keane, un milieu déterminé venu de Nottingham Forest et qui deviendra capitaine. En revanche la même année, le club plonge dans la déprime après le décès de son entraîneur légendaire et président Matt Busby, qui meurt le 20 janvier 1994.

En 1995, Cantona est banni des terrains pour huit mois après un coup de pied sur un supporteur de Crystal Palace, Matthew Simmons, qui avait adressé des insultes raciales à Cantona pendant un match à Selhurst Park. Son absence sera lourde de conséquences puisque MU perdra en finale de la coupe d'Angleterre contre Everton FC et surtout finira le championnat deuxième derrière les Blackburn Rovers. C'est d'ailleurs la seule saison de l'ère Cantona où MU ne sera pas champion. Par la suite, Ferguson créé une controverse en vendant ses joueurs clés et en les remplaçant par des jeunes, comme David Beckham, Nicky Butt, Gary Neville, Phil Neville et Paul Scholes, mais ces nouveaux étonnent beaucoup d'experts et MU réalise le doublé en 1996. Ce fut la première fois qu'un club anglais réalise le doublé deux fois.

Le club gagne le championnat en 1997, et Éric Cantona annonce son retrait du football à 30 ans seulement. En 1998, MU finit second derrière Arsenal FC.

 

 

Le triplé (1998-1999)

La saison 1998-1999 de Manchester United est la plus réussie de l'histoire du football anglais car il devient le premier club à remporter à la fois le championnat, la coupe d'Angleterre et la Ligue des Champions. Le club gagne le championnat lors de la dernière journée en battant Tottenham Hotspur 2-1, tandis qu'Arsenal malgré sa victoire 1-0 face à Aston Villa termine à un point. En finale de la coupe d'Angleterre, MU bat Newcastle United 2-0 grâce à des buts de Teddy Sheringham et Paul Scholes. Enfin, en finale de la Ligue des Champions, les mancuniens battent le Bayern Munich en ayant été menés 1-0 dès la 6e minute avant d'égaliser et de prendre l'avantage dans les arrêts de jeu de la seconde période. Le 30 novembre 1999, ils remportent également la Coupe intercontinentale en battant le SE Palmeiras 1-0 à Tokyo.

 

 


Ère moderne (1999-...)

Manchester United gagne facilement le championnat en 2000 et 2001, avec 18 points puis 10 points d'avance sur Arsenal mais échoue deux fois en quart de finale de la ligue des champions. En 2000 Manchester fonde le G 14 avec treize autres clubs européens majeurs. Le club refuse de lutter à la coupe d'Angleterre afin de participer à la Coupe du monde des clubs à cause de la pression du FA et UEFA. Ferguson adopte une tactique plus défensive en 2002 afin de remporter la ligue des Champions, mais cela compromet les chances de l'équipe sur le plan national qui termine à la troisième place. Après une nouvelle victoire en championnat en 2003, David Beckham est transféré au Real Madrid après une dispute dans les vestiaires avec Alex Ferguson. En 2004, Rio Ferdinand est suspendu huit mois pour avoir évité un contrôle anti-dopage. Les mancuniens remportent pourtant la coupe d'Angleterre en battant Millwall 3-0 en finale.
En 2005, Manchester United marque moins de buts que les saisons précédentes et ne remporte aucun trophée, perdant notamment la finale de la coupe d'Angleterre aux tirs aux buts face à Arsenal. Hors du terrain, l'histoire principale est la possibilité de la prise en charge du club et le 12 mai 2005, l'homme d'affaires américain Malcolm Glazer acquiert une partie du contrôle dans le club par l'intermédiaire de son entreprise d'investissement Red Football Ltd grâce à une OPA valorisant le club à environ £ 800 millions d'euros. Le 16 mai, il augmente sa part à 75% nécessaire afin de pourvoir retirer le club de la Bourse, ce qui en fait un privé de nouveau, et annonce son intention de le faire dans les 20 jours. Le 8 juin, il nomme son fils à la tête de Manchester United en tant que directeur non exécutif.
MU commence mal la saison en 2006, l'emblématique milieu Roy Keane quitte le club après avoir critiqué publiquement certains jeunes joueurs. Le club ne se qualifie pas pour le second tour de la Ligue des Champions pour la première fois en une décennie. Cependant, un retour à la tactique traditionnelle (4-4-2) de Manchester United voit le club bien finir la saison et gagner la Coupe de la Ligue Anglaise en battant Wigan 4-0. À la fin de la saison, l'attaquant Ruud van Nistelrooy part suite à une dispute avec Alex Ferguson.

En 2007, Manchester remporte le championnat grâce à un football offensif marquant 20 buts de plus que Chelsea FC qui finit second. Les espoirs d'un nouveau triplé sont détruits quand l'AC Milan les élimine en demi-finale de la Ligue des Champions avant que Chelsea remporte la coupe d'Angleterre en battant United 1-0.
Lors de la saison 2007-2008, Manchester United est sacré champion d'Angleterre pour la 17ème fois au terme de la dernière journée du championnat, devançant Chelsea de deux points seulement. Au cours de cette saison le portugais Cristiano Ronaldo inscrit 42 buts toutes compétition confondues. Le 21 mai 2008, Manchester remporte la Ligue des Champions 2007-2008 contre Chelsea, au terme d'une finale palpitante s'étant achevée aux tirs aux buts (6-5, 1-1 après le temps réglementaire). La victoire marque 100 ans depuis le premier titre de MU, 50 ans depuis le désastre de Munich et 40 ans depuis la première fois que le club remporte cette coupe européenne. Au cours de ce match Ryan Giggs, entré en cours de jeu, dépasse le record d'apparition sous le maillot des Red Devils de Bobby Charlton en portant celui-ci pour la 759ème fois. Le Gallois entre ainsi un peu plus encore dans la légende du club.
Au terme de la saison 2008-2009, Manchester United remporte un 18ème titre de champion d'Angleterre, ce qui place le club au niveau de Liverpool FC au nombre de titres conquis. Le club échoue en finale de la Ligue des Champions cette année, battu par le FC Barcelone 2-0 à Rome le 27 mai 2009.

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site