Santos FC

Santos, club du Roi

Rarement dans l'histoire du football le nom d'un club et d'un joueur auront été aussi étroitement associés. Le Santos FC et Pelé ne font qu'un. Pendant deux décennies le Santos FC de Pelé a fait rêver et affiché son insolente facilité sur tous les terrains de la planète foot.

Le mérite est d'autant plus grand que Santos défend les couleurs d'une ville de près d'un demi million d'habitants à 70 Km au sud-est de la gigantesque mégalopole qu'est Sao Paulo.

 


Naissance d'une institution

Le club est officiellement né le 14 avril 1912 à 22h33 locales à l'instigation de trois joueurs du modeste club d'Americanos. En fait, trois noms avaient été avancés par ces membres fondateurs: Africa Futebol Clube, Asociaçao Esportiva Brasil et Concordia Futebol Clube. Le Santos FC voit finalement le jour et dispute son premier match officiel le 22 juin 1912, remporté grâce à des buts de Ferramenta et Ribeiro.

Quatre ans plus tard, Santos rejoint le championnat Pauliste. Mais le club prend véritablement son envol et évolue sur une autre planète à partir de 1955 avec l'arrivée de Pelé. Pendant quinze ans Santos va être intouchable et insatiable, donnant l'impression de ne jamais arriver à pouvoir étancher sa soif de buts.

 


La légende en marche

Les titres s'accumulent sans que jamais la joie de jouer ne diminue. Des joueurs talentueux viennent rejoindre Pelé pour s'amuser à ses côtés. Zito, Dorval, Jaïr, Coutinho, Ze Carlos, Pepe, Carlos Alberto, le capitaine de l'équipe nationale, Toninho, Edu et autres Clodoaldo. Santos devient les « Harlem Globe Trotters » du football.

Le 5 mai 1963 le Brésil n'aligne pas moins de huit joueurs de Santos dans son onze de départ contre l'Allemagne (Gilmar, Lima, Zito, Mengalvio, Dorval, Coutinho, Pelé et Pepe).


Aujourd'hui

Même après la retraite de Pelé la soif de buts qui anime le club est toujours aussi forte et Santos devient le 20 janvier 1998 le premier club de l'histoire du football à avoir passé le cap des dix mille buts. Mais le retour au premier plan national a lieu en 2002, avec un titre de champion du Brésil et l'avènement d'une paire d'adolescent (Diego et Robinho) dont l'un fait étrangement pensé à Pelé.

 


Palmarès

Coupe intercontinentale :
Vainqueur : 1962 et 1963.

Supercoupe intercontinentale :
Vainqueur : 1968.

Copa Libertadores :
Vainqueur : 1962 et 1963.
Finaliste : 2003.

Copa Conmebol :
Vainqueur : 1998.

Championnat du Brésil :
Champion : 2002 et 2004.
Vice-champion : 1983, 1995, 2003 et 2007.

Championnat de São Paulo :
Champion : 1935, 1955, 1956, 1958, 1960, 1961, 1962, 1964, 1965, 1967, 1968, 1969, 1973, 1978, 1984, 2006 et 2007.

Coupe du Brésil :
Vainqueur : 1961, 1962, 1963, 1964 et 1965.
Finaliste : 1959 et 1966.

Tournoi Roberto Gomes Pedrosa :
Vainqueur : 1968

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site